Portrait : Le quotidien de Navy, chef d’atelier chez Sepur

portrait navy Sepur

Bonjour Navy, peux-tu te présenter en quelques mots, stp ?

Bonjour, je m’appelle Navy Charabie, j’ai 42 ans et je suis originaire de Guadeloupe et Bourguignon d’adoption depuis 25 ans. Je travaille à l’agence d’Alfortville en tant que Chef d’atelier et avant j’étais mécanicien, aussi pour Sepur depuis 2017.

Tu as commencé chez Sepur en tant que mécanicien et tu es aujourd’hui chef d’atelier. Tu peux nous en dire plus ? 

Avant de passer chef d’atelier, j’étais mécanicien poids lourd précisément et j’étais aussi amené à gérer la partie atelier. J’avais une trentaine de véhicule dont je devais m’occuper, notamment sur en terme de règlement interne, tout la partie mécanique au final. Quand mes supérieurs ont vu ma motivation et ma façon de travailler, ils ont voulu me proposer de monter en compétence. Aujourd’hui, je suis donc chef d’atelier sur le périmètre Bourgogne, Loire et Centre, Alfortville, St-Pierre-du-Perray et Savigny-le-Temple, mais aussi manager, avec sous ma responsabilité 10 mécaniciens.

Comment se déroule une journée type et quelles sont tes missions ?

Une journée type pour moi, c’est du management, d’administratif notamment avec la gestion des bons de commande, des échanges avec l’exploitation mais aussi avec des prestataires externes. C’est aussi beaucoup de logistique avec l’entrée et la sortie des véhicules. Je dois aussi m’assurer, quotidiennement, que l’ensemble de mon équipe est en poste et en place sur ces missions.

Le point clé c’est également la sécurité ! Nous avons des missions qui nous amènent à travailler avec des machines, donc je veille au bon respect des règles.

Il y a également, une grande partie de gestion des urgences; du fait de notre secteur d’activité, il y a chaque jour des véhicules sur les routes, il faut savoir gérer les pannes de manière efficace mais surtout rapidement. Aujourd’hui sur l’agence d’Alfortville nous avons plus d’une centaine de camions, sur lesquels nous sommes amenés à faire, le plus souvent, l’entretien : vidange, embrayage, entretien des freins…

Au delà de ces tâches qui sont quotidiennes, nous devons être habilités à l’électromécanique ! C’est-à-dire, que nous devons être en capacité de détecter des pannes sur l’électronique embarquée et pouvoir les réparer rapidement.

En quoi ton métier te plait ?

Mon métier me plait énormément, de voir la réussite de ce que j’ai pu mettre en place depuis mon arrivée, d’avoir de la reconnaissance de mes supérieurs et de mon équipe mais aussi des clients ! Gérer et avoir une équipe sous ma responsabilité c’est aussi une grande fierté pour moi, de faire partie d’une équipe soudée, c’est réellement gratifiant.

Quelles sont les qualités personnelles requises pour exercer ton métier selon-toi ?

Avant d’être manager, pour moi, il faut avoir connu le terrain et avoir été mécanicien ! Tu sera un bon manager si tu comprend le quotidien de ton équipe.

Plus largement, il faut être à l’écoute, autonome, polyvalent, dynamique et avoir un bon sens relationnel.

J’ai une devise dans la vie qui m’aide à avancer au quotidien « Rester positif pour aller plus haut » je pense que ça reflète bien mon état d’esprit.

Que préfères-tu chez Sepur ?

La transparence avec mes supérieurs, le fait de pouvoir leur parler librement. Chez Sepur, il y a une proximité qui n’est pas la même ailleurs.