Continuité du service public : nos clients témoignent #2

Depuis plusieurs semaines, toutes nos équipes  sont mobilisées pour assurer la continuité de toutes nos missions. Nous maintenons ce haut niveau de service également grâce à la confiance mutuelle de nos clients et au travail de partenariat que nous construisons ensemble. Jean-Yves Deballon, Président du SICTOM de la Région de Châteaudun (28) en témoigne.

« Avec la mise en place du confinement mi mars, notre première préoccupation a bien sur été de maintenir les services et assurer la continuité de la collecte des déchets sur notre territoire. Le responsable de notre périmètre, Alain Bretel, nous a immédiatement rassurés et l’ensemble des prestations a pu être maintenu. Nous n’avons pas eu à prioriser les collectes ou à trouver des solutions dégradées. La qualité du service est restée la même et je sais aussi que Sepur a mis tout en œuvre pour garantir la sécurité des employés. Pour cela, je tiens à féliciter chaleureusement l’ensemble des équipes : des responsables aux équipiers de collecte mobilisés sur le terrain tous les jours. En tant qu’élu, je sais pouvoir compter sur la réactivité et l’engagement des équipes et leur travail de qualité. Il y a un formidable esprit d’équipe qui règne au sein des salariés de Sepur, c’est leur grande force, ainsi que la proximité que nous avons pu tissée au fil des années. Sepur est un prestataire toujours à l’écoute. Résultat : un service optimal pour nos citoyens, même par temps inédit comme celui que nous traversons.

Le confinement a permis aussi de révéler le caractère indispensable du travail effectué par les agents de collecte avec ce bel élan de solidarité de nos habitants qui ont collé des mots de soutien, des dessins d’enfants sur les bacs.

Toutes les équipes intervenant sur mon territoire ont répondu présentes, c’est notre devoir de les remercier comme il se doit pour le bon travail effectué dans cette période si particulière, je souhaite d’ailleurs les récompenser à la hauteur des efforts fournis lors de ces derniers mois ».

Jean-Yves Deballon.